Polestar la marque électrique Volvo inaugure son usine chinoise

Elle avait fait sensation au salon de Genève avec un stand futuriste et la présentation de deux modèle, la marque de « véhicules électriques hautes performances » du groupe Volvo vient d’inaugurer son usine à Chengdu.

L’usine Polestar au design si futuriste que l’on se demande s’il s’agit bien d’une usine est signé de l’agence Snøhetta (cliquer pour visualiser).

Rodage avec la Polestar 1

La transition et la création de cette marque que Volvo rêve en tueur de Tesla commencera par la production de la Polestar 1, un véhicule hybride essence qui promet tout de même 150km d’autonomie électrique, 600 chevaux et 1000 N.m de couple bien aidé par un batterie de 34kWh, gigantesque pour un véhicule hybride.

Cette voiture de niche au ticket d’entrée avoisinant les 155 000€ permettra à la marque de préparer l’arrivée de son modèle emblématique Polestar 2.

D’ailleurs, Volvo montre peu d’ambitions avec ce premier modèle que le constructeur suédois espère produire à 500 exemplaires par an. La France ne fait pas partie des pays sélectionnés.

Polestar 2 bâtie comme une .. star

Mais cette usine voit évidement le jour pour sa petite soeur 100% électrique cette fois. La Polestar 2, très similaire en caractéristiques à la berline familiale Tesla Model 3, elle devrait sortir des lignes à partir de mi-2020.

Dotée d’une batterie de 78kWh, deux moteurs développants 408 chevaux et la promesse d’une autonomie de 450km, la Polestar 2 débutera à partir de 39 900€. Une édition de lancement est prévue moyennant 59 900€.

L’usine chinoise ne produira pas que pour le marché intérieur, l’export de ce modèle est prévu dans le monde entier.

Un dossier photo est disponible pour les plus curieux (cliquer pour visualiser)

Antoine

Ingénieur en génie industriel de profession, Antoine par son métier lié à l'automobile s'intéresse aux véhicules électriques et mobilités de demain depuis de nombreuses années.